Nouvelles/News

In Seach of Expo 67 / À la recherche d'Expo 67

 

MAC, Musée d'art contemporain de Montréal

Commissaires: Lesley Johnstone, conservatrice au MAC et Monika Kin Gagnon

 

 

Delirious Montreal / Montréal délire

 






  

In Seach of Expo 67 / À la recherche d'Expo 67

 

MAC, Musée d'art contemporain de Montréal

Commissaires: Lesley Johnstone, conservatrice au MAC et Monika Kin Gagnon

 

Pour marquer le 50e anniversaire d’Expo 67, le Musée d’art contemporain de Montréal organise À la recherche d’Expo 67, une importante exposition de nouvelles œuvres inspirées d’Expo 67 et créées par une douzaine d’artistes canadiens contemporains. Ces artistes exploreront les avenues les plus novatrices et influentes de l’événement original et leurs ramifications sociopolitiques et culturelles.

 

To mark the 50th anniversary of Expo 67, the Musée d’art contemporain de Montréal is developing In Search of Expo 67, a major exhibition of new works inspired by Expo 67 by a dozen contemporary Canadian artists. These artists will investigate the most innovative, experimental and provocative dimensions of the original event, and its artistic and socio-political context.

 

21 juin/June 21 - 8 octobre/October 8, 2017

 

-

 

 

 

Ce que racontent les couloirs jaunes 

Nouvelle installation architecturale, sonore et performative

 

Avec la collaboration de Caroline Boileau, Hanna Sybille Muller et Alisha Piercy

 

commissariat de Chloé Grondeau et Patrick Bérubé.  

dans le cadre d'Art Souterrain 2017

 

-

 

Le catalogue des futurs

Musée d'art de Joliette  

 

Aout 2016

Résidences performative intégrée à l’installation :

CAROLINE BOILEAU

 



Juin 2016

Résidence performative

CLARA FUREY et PETER JASKO

 

 

 

Mai 2016

Preformances - Cycle de performances intégrées à l’installation :

 

LA ROUTINE – PERFORMANCE DE SOPHIE BRETON




LE DÉCATALOGUE – PERFORMANCE DE BELINDA CAMPBELL




L’INVENTAIRE – PERFORMANCE DE K.G. GUTTMAN




Le catalogue des futurs

Musée d'art de Joliette

vernissage : 26 février à 18h - opening : Febuary 26 at 6 pm

Du 26 février 2016 au 4 septembre 2016


http://www.museejoliette.org/fr/

-

Art Toronto

Canada’s international fair for modern and contemporary art

The Small Pentagonal Chamber
Stéphane Gilot

This architectural and video installation consists of a tunnel leading to a small black pentagonal room. Inside, the visitor finds a small bench and a video screen. The tunnel evokes a visual aura, a phenomena that sometimes accompanies certain types of migraines; the video shows a melodramatic tale set in a forest where the protagonists are puppets inspired by the Belgian tradition of absurd and grotesque theater. The formal vocabulary of the construction, which evokes modernist architectural utopias based on geometric clarity, is the setting for a dialogue between enchantment and horror, wonder and manipulation.

Belgian-born, Stéphane Gilot is a multidisciplinary artist who has lived and worked in Montreal since 1996. His architectural installations betray a marked interest in the social organization of cities, in our behavioural habits, and in a reconsidered anthropology of habitat. His work have been shown extensively in Canada and abroad.

Presented by Art Toro

 

Presented by Art Toronto and Pierre-François art contemporain (Booth C22)

http://www.arttoronto.ca/programming/projects 


-

Dentro de un mundo rosa, al estilo de Stéphane Gilot

Portal de las Artes Visuales en Cuba

ESTELA FERRER

http://www.cnap.cult.cu/actualidad/dentro-de-un-mundo-rosa-al-estilo-de-stephane-gilot

 

El búnker o Pieza para 5 interpretaciones, luz rosa y silencio lleva por título la exposición personal del artista canadiense Stéphane Gilot, ubicada en el Instituto del Libro en La Habana Vieja. Gilot, creó una estructura polisensorial en conjunto con el curador Ariane De Blois que constituye en sí un environment.

 

Esta obra se inserta en series mayores realizadas con anterioridad: Planes de Evasión y Mundos Modelos donde el artista reflexiona acerca de los posibles modos de escape. Por ello, vuelve sobre los conceptos de utopía, la arquitectura y las relaciones sociales.

La pieza condiciona la forma en que los asistentes experimentan el espacio y provoca que nos cuestionemos cuán familiarizados estamos con las locaciones, al hacer al público escuchar diferentes sonidos en el búnker.

 

La obra se complementa con una serie de dibujos de la estructura trapezoidal en diferentes sitios de la ciudad .Los dibujos se inspiran en el campo, paisajes del siglo XIX de la colección del Museo Nacional de Bellas Artes y diferentes contextos: el bosque, un bote, una casa moderna. Por tanto, la línea temporal fue tensada de acuerdo a las experiencias que tomaron más importancia durante su estancia previa en la isla. El sonido fue grabado in situ.

 También toma gran relevancia en la composición de la atmósfera el color rosa, debido a que acentúa el concepto general de exit. Al transmitir sosiego y paz propicia que dentro del búnker las personas se enajenen del mundo exterior.

 

Hoy cuando tanto se teoriza acerca del hábitat, sus alteraciones y los impactos que tienen los cambios tecnológicos en las grandes capitales y las pequeñas comunidades, la pieza de Gilot ha demostrado que existen patrones de respuesta similares. Aunque cambia cada vez el escenario, el público por unos minutos se hace cómplice de su universo paralelo, del estar en el vórtice, de un mundo rosa.  

 

-

 

Stéphane Gilot | Biennale de La Havane - Instituto Cubano del Libro

 



 


-

 

Article / Review

 

esse arts + opinions 

Pièces pour cinq interprètes à la Biennale de La Havane : entretien avec Stéphane Gilot et Ariane De Blois

Par Aseman Sabet

 

Présentée au printemps 2014 à l’espace pfoac221 (Pierre-François Ouellette art contemporain, Montréal), l’installation Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence, de Stéphane Gilot, a été élaborée en étroite collaboration avec la commissaire Ariane De Blois. Structure immersive et polysensorielle, à mi-chemin entre un bunkeur et une cellule méditative, l’œuvre sera présentée à la 12e édition de la Biennale de La Havane, sous la thématique «Entre l’idée et l’expérience». Mettant en avant une perspective transdisciplinaire et intermédiale de l’art, l’équipe commissariale de cette biennale entend contribuer au «déplacement de l’objet autonome vers le contexte et l’expérience (1)» au moyen de projets disséminés dans la ville qui suscitent chacun à leur manière des interactions avec le tissu social. Cet entretien par correspondance cherche à mettre en lumière les tenants et aboutissants de ce projet aux multiples ramifications afin de mieux cerner les particularités de sa présentation en sol cubain. 

 

NOTE

(1) « XIIe Biennale de La Havane 2015 : art, contexte et expérience », Aica Caraïbes du Sud : Association internationale des critiques d’art (29 avril 2014), http://aica-sc.net/2014/04/29/xii-eme-biennale-de-la-havane-art-contexte... [consulté le 1er mars 2015].

[La suite de cet article est disponible dans la version imprimée de la revue]

 

http://esse.ca/fr/pieces-pour-cinq-interpretes-la-biennale-de-la-havane-entretien-avec-stephane-gilot-et-ariane-de

 

-

 

Stéphane Gilot | Biennale de La Havane

Commissaire: Ariane De Blois

 

Biennale de La Havane

22 mai – 22 juin 2015

 

Nous sommes très heureux d’annoncer que Stéphane Gilot a été invité à participer à la 12e édition de la Biennale de La Havane qui se déroulera du 22 mai au 22 juin 2015 sous le thème Entre l’idée et l’expérience. Avec des artistes de renommée internationale tels que Daniel Buren, Eduardo Kac, Anish Kapoor, Joseph Kosuth, Anri Sala, Tino Sehgal et Mary Sibande, l’événement, qui célèbre cette année son 30e anniversaire, s’annonce comme étant fort prometteur.

 

Jorge Fernandez Torres, directeur et commissaire en chef de la Biennale de La Havane, a choisi de présenter l’installation architecturale et sonore Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence de Stéphane Gilot. Initialement présentée à l’espace projet pfoac221 de la galerie Pierre-François Ouellette art contemporain à Montréal au printemps 2014, l’œuvre, dont le dispositif et le traitement sonore mettent sous tension les notions d’intériorité et d’extériorité, a été modulée spécifiquement pour sa présentation à la Biennale de La Havane.

 

http://www.bienalhabana.cult.cu/

 

L'artiste et la commissaire tiennent à remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada de leur appui au projet.

 

Campagne de financement / Événement-bénéfice

 

1er avril 2015

pfoac221

372 Ste-Catherine ouest, suite 221

Montréal, Québec

17h à 19h30

 

Afin de soutenir la participation de Stéphane Gilot à la Biennale de La Havane, nous vous encourageons à vous procurer à un prix spécial des dessins de sa nouvelle série, qui campe son installation Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence à Cuba. Prenant tantôt l’allure d’une hutte, d’une barque ou d’une petite maison moderne, l’ « œuvre-bunker » se promène au gré des dessins à travers différentes époques et paysages cubains.

 

Les dessins pourront être admirés lors de la soirée-bénéfice qui se tiendra le 1er avril à l’espace projet pfoac221 de la galerie Pierre-François Ouellet art contemporain à compter de 17h. Les oeuvres sont déjà disponibles et peuvent aussi être visualisées au lien suivant :

http://stephanegilot.com/pages/biennale-de-la-havane-cuba-dessins-drawings

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter arianedeblois@hotmail.com

 

-

 

Article / Review

Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence 

Bryne McLaughlin's Top 3 of 2014 - Canadian Art 

http://canadianart.ca/features/2014/12/30/bryne-mclaughlins-top-3-2014-data-ism/

 

 

 

 -

 

Article / Review

Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence

Choquette Emmanuelle, Le temps de l’attente, ETC MEDIA 104



-

 

Article / Review

Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence 

Cross Waves - NAISA Festival

http://naisa.ca/festivals/cross-waves-series/cross-waves-series/

 

Extrait/excerpts :

"The works by Magali Babin take as a starting point the instruction of the artist Stéphane Gilot for the work Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence, a constructed space that is monochromatic and uninhabited. In answer to the imaginary exploits of Gilot, Babin injects non-essential sounds at a low noise level, which she mixes indiscriminately with ambient acoustics. It lends itself to listening to an exhibition space when the half-opened door lets sounds from outside infiltrate in and mix with the gallery sounds: steps in a corridor, a plane crossing the sky. The location of listening suggested to the listener is from a room nearby, out of range of the action but witness to the presence that it surrounds. In this way, Babin underlines the fleeting of the moment. In between is a reinterpretation of the material diffused within the space of the exhibition."

 

-

 

Article / Review

Performance Art Fest 2014

http://www.lovedancemore.org/performance-art-fest-2014/

 

Extrait/excerpts :

"Stephane Gilots, an artist hailing from Montreal, presented his piece, “Station Library,” for the entirety of both days. Instead of the viewer watching the artist, Gilot invited the audience to become the performers while he directed and documented. Gilot created a voyeuristic experience by invoking the fascination of space travel. In this work he provided a handmade “space suit.” The audience would then put on the suit and begin a hunt to find a book from a list made by Gilot. The hunted books were on the subject of space, but ranged in how they dealt with the idea of the great unknown. In this action, participants became explorers in a place they thought they knew but were forced to explore—shelves in sections they might have never before realized were in the library."

 

-

 

12 Minutes Max this Sunday, Oct. 19th at 2:00 in the Main Library Auditorium, Salt Lake City. 

 

We will detour from local artists this time, to take advantage of the fact that STÉPHANE GILOT from Montreal will be in town for the Performance Art Festival. Stéphane will present a film of his large scale installation Séjour bistre. Canadian Art reviewer Bryne McLaughlin said this about the piece:
"For Séjour bistre, Gilot has fused utopic/dystopic influences with a nod to Samuel Beckett to create what might be described as a sculptural theatre of the absurd."



 

Nouvelle version de La Petite pièce pentagonale

New Version of The Small Pentanonal Chamber

 

Projet Homa II - Les espaces réciproques - 12 juin-24juillet 2014

 

pg_129371403361824.jpg
pg_129361403361787.jpg
-

 

Stéphane Gilot - Pièce pour cinq interprètes, lumière rose et silence


pg_119141397662122.jpg

 

Commissaire Ariane De Blois

 

Espace projet Pierre-François Ouellette art contemporain

372 Ste-Catherine Ouest suite 221, Montréal

 

5 avril - 17 mai 2014

Vendredi et samedi : 12 h à 17 h

 

http://www.pfoac.com/pfoac221/SG_2014_FR.html

 

 -

 

Stéphane Gilot. Mondes modèles / Model Worlds

Auteurs / Authors:

Eve-Lyne Beaudry, Marie-Eve Beaupré, Séamus Kealy, Florence De Mèredieu

 

2012, 128 p. Couleur / color ill., 18,4 x 26,4 cm
En coédition avec le / Co-edit with Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ)
© Stéphane Gilot, les auteurs / the authors, Galerie de l’UQAM and MNBAQ
ISBN 978-2-920325-47-0

 

pg_41321365689745.jpg

Stéphane Gilot s’intéresse aux diverses formes d’utopie et de dystopie, à l’architecture, aux structures sociales, à la cosmologie et à l’épistémologie. Artiste multidisciplinaire, il développe par le bais de l’installation, de la vidéo, de maquettes et du dessin une réflexion extrêmement riche sur la notion de « mondes ». La présente publication s’attarde à deux œuvres majeures :MULTIVERSITÉ/Métacampus (2012) et La Cité performative (2010). Cette dernière constitue en elle-même une synthèse de la démarche de l’artiste. Telle une cité miniature, des modèles réduits de projets réalisés antérieurement par l’artiste et d'autres projections architecturales sont déposés sur une plateforme et deviennent les bâtiments dans lesquels sont intégrées des vidéos de performeurs. MULTIVERSITÉ/Métacampus quant à elle se présente comme un laboratoire de recherche, d’expérimentation et d’échange pour penser cette forme utopique exemplaire qu’est l'Université et pour imaginer ses potentialités comme lieu d’émergence, de constitution et de diffusion de la pensée et des savoirs. À partir de l’histoire de l’Université du Québec à Montréal, de ses archives, de ses idéologies fondatrices, de son inscription architecturale dans la ville, de son évolution et de son actualité, elle modélise plusieurs visions, souhaitables ou non, de l’Université comme institution et comme monde en soi. Généreusement illustré, ce livre entièrement bilingue comprend une réécriture par l’historienne de l’art Florence de Mèredieu de la célèbre Bibliothèque de Babel de Borges, adaptée à l’univers visuel de Gilot; des essais de la commissaire indépendante Marie-Eve Beaupré et du directeur de The Model (Irlande), Séamus Kealy, sur l’installation MULTIVERSITÉ/Métacampus; et un texte sur La Cité performative de la conservatrice de l'art contemporain au Musée national des beaux-arts du Québec, Eve-Lyne Beaudry.

-

Stéphane Gilot explores various forms of utopia and dystopia, architecture, social structures, cosmology and epistemology. With a multidisciplinary approach involving installation, video, maquettes and drawing, he develops a wealth of ideas on the notion of “worlds.” This book focuses on two major works: MULTIVERSITÉ/Métacampus (2012) and La Cité performative (2010). The latter is a synthesis of the artist’s varied practice: small-scale models of earlier projects and other architectural projections stand on a platform like a miniature city, with some of the buildings housing performance videos. MULTIVERSITÉ/Métacampus, for its part, is like a forum for research, experimentation, exchange and reflection on the university as a utopian exemplar and for imagining its potential as a place for the emergence, development and circulation of ideas and knowledge. Drawing on the history of Université du Québec à Montréal, its archives, founding ideologies, urban architectural integration, evolution and present status, it models multiple (desirable and undesirable) visions of University as institution and world unto itself. Generously illustrated and fully bilingual, the publication includes a rewrite of Borges’s famous Library of Babel, adapted to Gilot’s visual universe, by the art historian Florence de Mèredieu; essays on MULTIVERSITÉ/Métacampus by Marie-Eve Beaupré, independent curator, and Séamus Kealy, Director of The Model, Ireland; and an essay on La Cité performative by Eve-Lyne Beaudry, Curator of Contemporary Art, Musée national des beaux-arts du Québec. Graphic design by Makara.

 

 

PORTFOLIO REVUE SPIRALE

http://www.spiralemagazine.com/parutions/242/portfolio/pfolio_01.html
pg_43041366045876.jpg